- Sélectionner la Langue -

-

Música de Paul Collier

Heures de consultation

Sur rendez-vous

Témoignages

Testimonios

Cette semaine, il y a un an que tu m'as opéré et que j'ai récupéré en un espace de temps très court, mes conditions de vie normales, me libérant de l'incapacité et de la douleur que me produisaient les hernies discales.

Pacient: M. Anibal Abraham Dao Dao
Nationalité:
Vénézuélienne
Occupation:
Avocat
Hobby:
Parachutiste
Téléphone:
0058212-2354790

Cas présenté: 

Patient avec lombo-sciatique droite de 8 ans d'évolution, irradiation vers le membre inférieur droit il y a un mois. Il a présenté, il y a 3 mois, une crise algique importante : il a été examiné par physiatrie pendant 8 séances sans amélioration. Il a été vu par neurologue qui lui a indiqué résonance magnétique de la colonne lombo-sacrum laquelle montrait une hernie discale L4-L5 centre-droit et discopathie L3-L4.

Témoignage du Pacient:     

Cher Salim,

Cette semaine, il y a un an que tu m'as opéré et que j'ai récupéré en un espace de temps très court, mes conditions de vie normales, me libérant de l'incapacité et de la douleur que me produisaient les hernies discales.

Bien que je ne croie pas avoir respecté le repos qui m'avait été prescrit, je rappelle que j'ai été opéré un vendredi après-midi, que je suis sorti de la clinique le jour suivant, samedi, et que nous sommes retournés á Caracas. J'ai gardé repos jusqu'au mercredi quand pour des raisons de travail, j'ai passé toute la matinée á mon bureau, j'ai pu conduire et passer la journée sans problèmes. Le vendredi suivant, après 7 jours depuis l'opération, j'ai voyagé aux Etats-Unis, oú j'ai passé 15 jours. J'ai eu de sérieuses gênes occasionnées par un voyage de 3 heures en avion suivies de 5 heures de voiture. La vérité est que je me suis senti assez frappé. Le cas est qu'après 30 jours d'avoir été opéré, j'ai pu terminer un important projet de vie qui a été celui de participer au record mondial de parachutisme célébré dans la ville de Anapa en Russie oú je suis arrivé après trois jours de voyage.

J'ai pu faire 24 sauts en parachute entre le 14 et le 28 septembre. Je t'avoue que j'étais chargé d'incertitudes sur l'opération et la résistance de ma colonne au stress occasionné par les sauts. Je ne sais pas combien de risques j'ai pris en sautant, (j'ai 24 ans de pratique dans ce sport), mais l'envie de participer au record (lequel se réussit en réalisant une formation en chute libre de 297 personnes) et les petites doses d'Ibuprofène, nous ont permis de nous en tirer avec honneur.

Jusqu'á ce jour, je mène une vie normale, je ne prends aucun type de clamants, j'ai pratiqué mon sport sans aucune restriction et je n'ai senti de récurrence de la douleur.

J'écris ce témoignage pour exprimer mes remerciements á ta personne et á l'équipe avec laquelle tu travailles.

Salutations,

Aníbal Dao.